Les autres appellations de l'harpagophytum

griffes du diable

Le nom latin Harpagophytum signifie « harpon végétal », pour rappeler sans nul doute la propriété de la plante à s'agripper sur tous ceux qui ont des pattes et qui séjournent dans ses environs.

Plante miracle pour certains, Guérisseurs de tous les maux pour d'autres, harpagophytum procumbens, harpagophyton, griffe du Diable, racine de Windhoek, plante-grappin, araignée de bois (ou wood spider)..., qu'importe son nom, l'harpagophytum mérite le détour. Car si une plante porte autant de noms et de surnoms, c'est certainement parce qu'elle attire bien de monde ! 

Un nom plein de sens

Appartenant à la famille des pédaliacées, l'harpagophytum procumbens est le nom botanique de la Griffe du Diable.

Etymologiquement, l'harpagophytum est l'association de deux mots grecs : l'harpagos » ou harpon et le « phyton » plante. Son nom signifie alors « harpon végétal ».  Procumbens désigne, quant à lui, l'aspect grimpant, voire rampant de la plante vivace.

Ainsi, le nom scientifique de cette plante n'a rien, au premier abord, de très « scientifique » dans la mesure où il désigne tout simplement l'aspect physique de l'harpagophytum Procumbens : une plante vivace rampante dotée de crochets caractéristiques.

Toutefois, l'harpagophytum n'est pas ainsi appelé par pur hasard. Bien plus que des caractéristiques physiques typiques, ces grappins ou harpons jouent, en effet, un rôle essentiel dans la multiplication de la plante.

Ces fruits lignifiés aiguillonnés s'accrochent dans la chair des animaux tels des griffes. Pour se libérer, les bêtes ainsi pris au piège ne peuvent que se débattre vigoureusement, disséminant par leurs mouvements sur les parcelles de terre aux abords de la plante mère la quarantaine de graines noires allongées contenues dans chaque fruit.

Par ailleurs, ces mêmes fruits aux formes de crochet permettent d'identifier la griffe du Diable des autres griffes.

En effet, il existe dans d'autres pays d'autres plantes aux mêmes surnoms qui ne sont pas pour autant des harpagophytons. On notera, entre autres, les espèces Proboscidea et Urtica dioica, toutes les deux également surnommées Griffes du Diable mais n'ayant pas les mêmes aspects physiques ni les mêmes vertus que l'harpagophytum.

Cela étant, il existe aussi des harpargophytum d'une autre espèce, mais du même genre. Anatomiquement, il s'agit de la même plante : même forme, même caractéristique, même origine africain.

Et pourtant, ses effets sont moindres par rapport à l'espèce procumbens. Il s'agit de la variété Harpagophytum zeyheri Decne, laquelle se distingue par sa qualité de séchage et sa variabilité génétique. Pour profiter de tous les effets de Harpagophytum, exigez alors le genre Harpagophytum procumbens.

Des surnoms qui méritent le détour

L'harpagophytum détient bien de surnoms, la star étant néanmoins celui de « griffe du diable ».

Pourquoi ? Quand il s'accroche aux pelages aux fourrures des animaux qui fréquent ces régions désertiques de l'Afrique, en l'occurrence les boeufs, les moutons et les chevaux, ceux-ci peinent à se libérer.

Pour se dégager, ces derniers tentent presque l'impossible, tapant vigoureusement la terre de leurs sabots. A les voir de loin, on croirait presque qu'ils participent à  une danse endiablée, sans musique aucune ! Et qui pourrait causer un tel remue-ménage si ce n'est que le « Diable » ?

Si cette danse endiablée participe à la propagation des graines de l'harpagophytum, cette plante, ou plutôt ses crochets typiques, cachent néanmoins quelques « malversations ».

En griffant les parties molles des sabots et la chair des animaux et en provoquant des plaies plus ou moins profondes, cette plante contribue dans la propagation des maladies dans les troupeaux?

L'harpagophyton est également surnommé la racine de Windhoek. Il ne s'agit pas d'un hommage au nom d'un quelconque chercheur, mais plutôt pour rappeler l'origine de la plante : les régions désertiques de la Namibie, du côté de Windhoek.

Enfin, l'harpagophytum est surnommé grapple plant (« plante-grappin ») et wood spider.

 

 

titre
48h

 

48h

 

Harpagophytum Biologique