La vitamine D est-elle efficace contre l'ostéoporose ?

L'ostéoporose est une maladie osseuse affectant principalement les personnes âgées, les prédisposant à un risque de chutes et de fracture. Actuellement, des traitements naturels non médicamenteux existent pour prévenir et traiter l'ostéoporose. Notamment, de nombreuses études montrent l'importance pour la santé d'une supplémentation en vitamine D, contre l'ostéoporose chez les personnes âgées.

L'ostéoporose

L'ostéoporose est un problème de santé qui concerne une grande partie de la population vieillissante. Cette maladie généralisée du squelette se caractérise par une dégradation de la qualité des os dans un premier temps. D'autre part, on retrouve une densité osseuse affaiblie chez les sujets souffrant de cette maladie. La masse osseuse réduite en quantité diminue la résistance osseuse. Ces deux facteurs expliquent la prédisposition des personnes à un risque accru de fracture.

Cette maladie touche principalement les personnes âgées de plus de 75 ans. Le capital osseux diminue avec l'âge. Les femmes souffrent davantage d'ostéoporose que les hommes, surtout après la ménopause. C'est à ce moment-là que la perte de masse osseuse s'accélère. (1)

Le risque principal est la chute, provoquant le plus souvent une fracture. Les personnes de plus de 65 ans sont les principales victimes de fractures de la hanche.

Action de la vitamine D sur l'ostéoporose

La vitamine D est aussi connue sous le nom de vitamine "soleil". Notre corps est en effet capable d'en synthétiser lors d'exposition prolongée au soleil. L'alimentation est également, à moindre mesure, une source de vitamine D. Certains aliments comme l'huile ou les poissons gras en contiennent particulièrement. On en retrouve aussi en petite quantité dans les oeufs et le lait. Cette vitamine confère des bienfaits à notre organisme, car elle favorise l'absorption du calcium. Ainsi, elle est impliquée dans la minéralisation osseuse. De plus, la vitamine D joue un rôle important dans la fonction musculaire. Elle contribue à améliorer l'équilibre, diminuant ainsi le risque de chute et donc de fractures consécutives à l'ostéoporose. (2)

Certaines personnes peuvent souffrir d'une carence en vitamine D. Cette insuffisance vitaminique est très fréquente chez les personnes âgées, notamment chez les femmes, après la ménopause. Une supplémentation en vitamine D est alors souvent conseillée. Le meilleur supplément est la vitamine D3 (cholécalciférol) d'origine animale, étant la plus proche de notre vitamine D naturelle. Il faut savoir que ces apports en vitamine D diminuent le risque d'ostéoporose, et donc de chutes et de fractures d'environ 25%. De même, les douleurs articulaires chez les personnes âgées s'avèrent souvent très handicapantes, il convient de les prendre en charge rapidement.

Les bienfaits de la vitamine D

Chez l'adulte, les besoins en vitamine D varient entre 400 et 800 UI par jour. Ce besoin augmente chez les personnes à risque : sujets de plus de 50 ans, femmes à la ménopause, souffrant d'ostéoporose, ayant subi plusieurs fractures. Suivant les cas, des apports supérieurs sont nécessaires : entre 800 et 2000 UI par jour. La prise de ce complément alimentaire est recommandée, mais il convient de respecter les doses journalières pour profiter de ses bienfaits. Prenez soin de lire les étiquettes des suppléments vitaminiques renfermant de la vitamine D.

Si des traitements existent pour lutter contre l'ostéoporose (3), la prévention reste primordiale. Une supplémentation en vitamine D associée à un apport en calcium est préconisée pour ses bienfaits sur la santé. De plus, l'activité physique est fortement recommandée pour le maintien de la masse osseuse des sujets âgés.

L'harpagophytum, aussi appelée "griffes du diable" est une plante connue pour ses bienfaits contre l'ostéoporose due à la ménopause. La prise de complément alimentaire à base de cette plante favoriserait en effet la multiplication des cellules qui fabriquent le tissu osseux : les ostéoblastes.

Références

[1] Tella SH, Gallagher JC. Prevention and treatment of postmenopausal osteoporosis. J Steroid Biochem Mol Biol. 2014 Jul;142:155-70. doi: 10.1016/j.jsbmb.2013.09.008. Epub 2013 Oct 29. PMID: 24176761; PMCID: PMC4187361.

[2] Weaver CM, Alexander DD, Boushey CJ, Dawson-Hughes B, Lappe JM, LeBoff MS, Liu S, Looker AC, Wallace TC, Wang DD. Calcium plus vitamin D supplementation and risk of fractures: an updated meta-analysis from the National Osteoporosis Foundation. Osteoporos Int. 2016 Jan;27(1):367-76. doi: 10.1007/s00198-015-3386-5. Epub 2015 Oct 28. Erratum in: Osteoporos Int. 2016 Aug;27(8):2643-6. PMID: 26510847; PMCID: PMC4715837.

[3] Khosla S, Hofbauer LC. Osteoporosis treatment: recent developments and ongoing challenges. Lancet Diabetes Endocrinol. 2017 Nov;5(11):898-907. doi: 10.1016/S2213-8587(17)30188-2. Epub 2017 Jul 7. PMID: 28689769; PMCID: PMC5798872.

 

 

NOTRE SÉLECTION
Harpagophytum sur Dynveo