Les douleurs articulaires chez les personnes âgées

douleurs articulaires

Chez les personnes âgées, la probabilité de développer des troubles articulaires est plus élevée. En effet, à partir d'un certain âge, les os deviennent plus fragiles et plus vulnérables face aux affections. Des douleurs articulaires apparaissent et laissent souvent place à diverses pathologies. 

Causes des douleurs articulaires chez les personnes âgées

Un certain nombre de facteurs peuvent être à l'origine ou favoriser la survenue de douleurs articulaires chez les seniors. Parmi ceux-ci, on compte entre autres :

- Traumatismes, causes principales de troubles articulaires survenant après un choc. Les ligaments, mais aussi les tendons et les muscles autour de l'articulation touchée peuvent subir des lésions. Il peut s'agir d'une entorse, d'une déchirure ou même d'une rupture, laissant des séquelles ne s'estompant que faiblement malgré le temps ;

- Usure de cartilage favorisée par l'habitude d'une mauvaise posture, des mouvements répétés ou un surpoids

- Infections telles que lors d'une grippe, de la maladie de Lyme, de blennorragie, de chikungunya. Il peut aussi s'agir d'une infection localisée de l'articulation due à des bactéries du genre streptocoque ou staphylocoque ;

- Présence de toxine (dont des cristaux d'acide urique) au niveau de l'articulation. Souvent favorisé par un dysfonctionnement rénal ou une mauvaise habitude alimentaire ;

- Pathologies, dont les maladies auto-immunes, une réaction allergique, une tumeur osseuse ;

- Troubles métaboliques, y compris le surpoids et l'obésité. Outre les perturbations que ces états causent, ils favorisent aussi la destruction des articulations qui supportent le poids du corps ;

- Prise de certains médicaments. Notamment, un apport trop élevé en vitamine A est connu comme provoquant des douleurs articulaires.

Symptômes et manifestations des troubles articulaires

Les troubles articulaires s'accompagnent de symptômes pouvant varier d'un sujet à l'autre et en fonction de la cause de l'atteinte. En voici les plus courants :

- Raideur, notamment le matin au réveil (et pouvant s'accompagner de craquements)

- Impression de blocage sur certaines positions

- Douleurs ressenties lors de mouvements sollicitant l'articulation affectée, limitant plus ou moins son usage. En général, ces douleurs s'accentuent durant la journée et s'estompent au repos

- Enflure localisée, notamment en cas d'arthrite (inflammation de l'articulation). Elle peut aussi s'accompagner de rougeurs

- Sensibilité accrue, voire douleur, en cas de pression sur les articulations

- Mobilité réduite, voire perte de fonction de l'articulation. L'atteinte du genou peut causer des dérobements

- Déformation articulaire, due le plus souvent à des excroissances osseuses. Les doigts et les genoux sont les plus souvent touchés.

L'intensité des symptômes, et notamment de la douleur, varie selon l'ampleur des lésions articulaires.

Différentes pathologies articulaires chez les personnes âgées

Alors que les pathologies articulaires peuvent affecter à tout âge, certaines concernent davantage les personnes âgées. Parmi celles-ci on retrouve :

  • - Arthrose

L'arthrose, également connue sous le nom d'ostéo-arthrite, est due à la dégénérescence des cartilages liée au vieillissement. Elle peut affecter n'importe quelles articulations du corps et principalement celles qui ont été les plus sollicitées. Les plus souvent concernées sont les articulations du genou et de la hanche (on constate une aggravation en cas de surpoids). Les os de la colonne vertébrale, notamment au niveau des lombes et du cou, sont également assez fréquemment sujets à ce type d'atteinte. L'arthrose est une des pathologies articulaires qui peut conduire à des déformations et à des douleurs mécaniques. (1)

  • - Polyarthrite rhumatoïde

Ce trouble articulaire peut toucher à tout âge, mais les conséquences en deviennent plus importantes avec le temps. Il s'agit, en effet, d'une pathologie auto-immune au cours de laquelle le système immunitaire s'attaque aux cartilages des articulations. Il en résulte une arthrite ou un état d'inflammation chronique. Ce qui la distingue de l'arthrose : les douleurs intermittentes qu'elle engendre. Des périodes d'accalmie peuvent, en effet, survenir entre les crises. Elle affecte, par ailleurs, les petites articulations plutôt que les plus grandes.

  • - Goutte

La goutte est un trouble métabolique conduisant à la présence de microcristaux au niveau des articulations. Ceux-ci sont dus à une mauvaise excrétion d'acide urique, secondaire à diverses atteintes, dont un dysfonctionnement rénal. Ces dépôts provoquent alors une inflammation localisée, des douleurs et un gonflement. Les mouvements peuvent aussi être limités. Souvent, les gros orteils sont les plus touchés par cette affection. D'autres articulations comme celles du coude, du genou et des doigts peuvent aussi être atteintes.

Dans tous les cas, pour éviter toute aggravation des symptômes, une prise en charge est nécessaire. Il est conseillé, notamment à un certain âge, de se  soigner à l'aide de traitements naturels. Certaines plantes, dont l'harpagophytum, sont à même de réduire et de traiter les douleurs articulaires. Les actions anti-inflammatoires et hypo-uricémiantes de l'harpagophytum, en font un excellent remède contre ces pathologies.

Références

(1) Bischoff-Ferrari H. « Les douleurs articulaires, fréquentes chez les personnes âgées ». SPV / ASP-info. 2015.

 

 

NOTRE SÉLECTION
Harpagophytum sur Dynveo