Le clou de girofle : un anti-inflammatoire naturel

Bien plus qu'une simple épice, le clou de girofle s'avère être un remède médicinal très convoité pour ses nombreuses propriétés. Utilisé depuis bien longtemps en médecine traditionnelle, les scientifiques lui attribuent aujourd'hui de nombreux bienfaits sur la santé. Réputé pour son efficacité contre les douleurs et les infections, il s'agit pourtant aussi d'un puissant anti-inflammatoire. Différent de l'harpagophytum, certaines de ses propriétés s'y rapprochent. 

Présentation du clou de girofle

- Description botanique

Les clous de girofle sont les boutons floraux du giroflier, un arbre originaire du Sud-est asiatique. Ils sont récoltés avant l'épanouissement des fleurs, puis séchés au soleil jusqu'à ce qu'ils prennent leur couleur caractéristique, brune foncée. Leur première utilisation en Europe daterait du 4e siècle où ils fut autant recherchés que d'autres épices, comme le poivre. En Orient, cependant, il s'agissait déjà depuis bien longtemps d'un ingrédient culinaire très apprécié et d'un remède médicinal contre diverses affections.

- Ses bienfaits sur la santé

Parmi toutes ses vertus thérapeutiques, le clou de girofle est réputé pour ses effets antiseptiques et désinfectants. Ce qui explique son utilisation pour le traitement de certaines affections cutanées comme les boutons d'acné et l'herpès. Il s'agit aussi d'un bon remède contre les troubles digestifs, comme les ballonnements, les maux de ventre et d'estomac. Il est aussi souvent employé comme stimulant physique et intellectuel, en cas de fatigue et de perte de mémoire.

Le clou de girofle est, par ailleurs, un antidouleur et un anesthésiant efficace contre les douleurs dentaires. Il sert aussi à calmer celles causées par une infection urinaire, et est conseillé lors de calculs rénaux. Sa prise est, en outre, connue comme pouvant favoriser le drainage de l'acide urique. Ce qui fait de cette médication une excellente option pour prévenir ou traiter les cas de gouttes. À part toutes ces propriétés, il est également efficace pour la prise en charge d'une atteinte articulaire. Il peut, en effet, apaiser les divers types de douleurs rhumatismales.

L'action analgésique de ce remède s'explique en grande partie par sa propriété anti-inflammatoire. L'harpagophytum aide également à soulager les inflammations. En effet, les tubercules de cette plante sont aussi capables de soulager divers types de douleur. Notamment celles liées à un rhumatisme, ainsi que les maux de ventre dus à des troubles digestifs.

Mécanismes d'action anti-inflammatoire du clou de girofle

- Source de son effet anti-inflammatoire : Eugénol

L'action anti-inflammatoire des clous de girofle joue un rôle crucial dans sa capacité à calmer les douleurs. Pareillement pour ce qui est de leur faculté à favoriser la guérison des atteintes topiques et leur cicatrisation. Celle-ci provient essentiellement de l'eugénol que renferment ces boutons de girofle séchés. Il s'agit d'ailleurs de leur principal composant actif. Il peut être retrouvé jusqu'à plus de 75% dans l'huile essentielle de clou de girofle. 

- Modes d'action de l'eugénol

Selon de nombreuses études sur les propriétés de l'eugénol : ce phénol présente effectivement une action anti-inflammatoire. Il agit, en effet, de manière à réduire les réactions inflammatoires au sein des tissus lésés. Il inhibe également la production de plusieurs biomarqueurs pro-inflammatoires. Selon différents constats, il aurait la faculté de limiter, en outre, les diverses conséquences des inflammations sur les tissus touchés. C'est le cas de la prolifération de fibroblastes, qui peuvent être à l'origine de lésions cellulaires. Aucun effet secondaire tel que des irritations n'a, par ailleurs, été constaté, suite à l'usage topique de l'huile de girofle.

Certaines études avancent qu'il reste, toutefois, des cytokines pro-inflammatoires dont l'eugénol n'est pas capable d'inhiber la production. L'activité anti-inflammatoire du clou de girofle est donc inefficace au niveau de certains tissus. C'est le cas des fibroblastes de la gencive et du parodonte. L'huile essentielle doit être très concentrée pour assurer une réelle efficacité du traitement. (1)

Dosage et précautions d'utilisation du clou de girofle

Pour utiliser le clou de girofle, il est préconisé de prendre 3 tasses d'infusion par jour. Pour cela, il faut infuser pour chaque tasse deux clous. La même infusion peut aussi être employée comme bain de bouche pour les maux dentaires. Un clou de girofle peut aussi être placé sous la dent douloureuse, durant quelques minutes. Une fois placé, serrer les mâchoires.

Pour l'usage de l'huile essentielle bio, une concentration de 0.011% est nécessaire pour une meilleure activité anti-inflammatoire. Sa prise interne et son dosage doivent, toutefois, être prescrits uniquement par un spécialiste.

Attention cependant, le recours au clou de girofle peut provoquer des effets secondaires chez certains sujets. Les plus courants sont : des sensations de brûlure, et risques de saignement accrus. Il peut aussi provoquer une réaction allergique. En très grande quantité, l'huile essentielle peut être toxique tant en usage interne que topique.

Son usage est, en outre, déconseillé en cas de grossesse ou d'allaitement, et chez les enfants de moins de 12 ans.

Références

(1) Han X. et Parker T. « Anti-inflammatory activity of clove (Eugenia caryophyllata) essential oil in human dermal fibroblasts.» Pharmaceutical biology, 2017.

 

 

NOTRE SÉLECTION
Harpagophytum sur Dynveo