La composition de l'harpagophytum

principes actifs de l'harpagophytum

L'harpagoside est le principal principe actif et constituant  de l'harpagophytum.

L'harpagophytum se distingue en phytothétrapie par sa grande variété de principes actifs et molécules actives, principalement des iridoïdes autrement appelées glucosides d'irridoïdes.

Parmi ces derniers, l'harpagoside est majoritairement responsable des multiples bienfaits que l'on reconnaît à l'harpagophytum : anti-inflammatoire, analgésique et anti-rhumatismale.

C'est également l'harpagoside qui donne le petit goût amer que vous retrouvez si vous prenez de l'harpagophytum en décoction.

Mais comment ce composé, constituant majoritaire de l'harpagophytum, fonctionne t-il ?

N'oubliez pas que c'est de la racine, et non de la fleur, que proviennent les propriétés de l’'harpagophytum ! Ainsi, le pourcentage d'harpagoside présent dans la racine est généralement compris entre 1 % et 3,3 % . Grâce à son action d'inhabitation sur la formation de l'enzyme prostaglandine-synthétase, en grande partie responsable des douleurs et problèmes inflammatoires, l'harpagoside va se décomposer dans l'organisme au contact avec l'eau.

Les phytostérols, quant à eux, finissent de compléter l'action anti-inflammatoire des harpagosides. Ainsi, au fur et à mesure de votre prise d'harpagophytum, vous pourrez noter une nette diminution des douleurs, après quelques semaines seulement.

Les autres principes actifs de l'harpagophytum

Même s'il s'agit du principe le plus actif de l'harpagophytum, l'harpagoside agit en interaction avec bon nombre d'autres principes actifs. C'est ainsi que la plante contient également des flavonoïdes (kaempférol, lutéoline et acides phénoliques) qui possèdent des vertus anti-oxydantes mais ont surtout une action anti-inflammatoire.

C'est d'ailleurs ce qu'ont pu prouver des scientifiques au cours d'une étude. Ainsi, grâce à leur action sur certaines molécules responsables de la réaction inflammatoire, les flavonoïdes sont en mesure de diminuer durablement les douleurs .

L'harpagophytum contient également des phénols, principalement de l'acide cinnamique et de l'acide chlorogénique. Si la première présente une excellente activité analgésique et anti-inflammatoire contre les douleurs aiguës ou chroniques, la seconde renforce les os et les muscles et possède des propriétés diurétiques.

Minéraux, vitamines et autres composants de l'harpagophytum

Enfin, sachez également que l'harpagophytum contient de nombreuses vitamines, appartenant principalement au groupe B (B1, B2, B3, B5, B9 et B12), C et bêta-carotène, en plus petites quantités. Un déficit en vitamines B peut entraîner une sensibilité inflammatoire plus importante.

La vitamine B1, par exemple, participe au bon fonctionnement musculaire et présente une excellente action antalgique afin de diminuer les douleurs rhumatologiques .

Enfin, elle intervient également dans l'amélioration des fonctions cérébrales (concentration, mémoire...).

C'est la raison pour laquelle l'harpagophytum est souvent associé au ginseng ou au rhodiola, des plantes connues pour leur rôle majeur sur l'amélioration des fonctions cognitives.

Quant aux minéraux, l'harpagophytum est riche en calcium, phosphore, fer, cuivre, magnésium, potassium, silice? Chacun d'entre eux exerce une action bénéfique sur l'organisme : construction osseuse, rythme cardiaque, contrôle du poids, action décontractante sur les muscles?

L'harpagophytum regorge donc d'éléments essentiels à notre organisme, qui agissent en totale synergie. Ne vous privez donc pas des multiples intérêts de l'harpagophytum !

Sources :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Harpagophyton

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15539763

http://medecine.savoir.fr/arthrose-douleurs-chroniques-et-vieillissement-action-anti-douleur/#vitamine_bi_thiamine